Johnny dans vos regards

Le photographe Gianni Villa est un artiste. Un pur. Un dur.

La chanson interprétée par Johnny Hallyday qui lui correspondrait le mieux est certainement ma chanson préférée : “Le regard des autres” avec cette chute : “ Même si les plus grands avaient besoin d'apôtres, c'est que personne n'est rien sans le regard des autres”  

Et ce photographe qui n'a jamais rencontré Johnny a choisi de lui rendre un hommage en immortalisant les regards de ces femmes et de ces hommes qui admiraient Johnny, et aussi de celles et ceux de sa famille et aussi le regard de ses amis.

L'objectif : imprimer ces portraits sur des  tissus géants qui flotteraient au vent à Saint Barth, Saint-Tropez et Los Angeles.

Là où les Saints et les Anges boivent des verres et fument ensemble et en cachette.

L'idée étant avant tout d’immortaliser l'état d'esprit d'un homme libre comme l'air.

Alors pour ce faire, Gianni est présent chaque mois à l'église de la Madeleine et il photographie celles et ceux qui sont venus se recueillir.

Il se déplace aussi en concert à la rencontre des musiciens, techniciens, amis de l’artiste.

Mécène es tu là ?

Enfin, il recherche aussi un mécène qui le soutiendrait dans son projet artistique pour une exposition hommage qu'il aimerait voir flotter au vent en décembre 2018.

Alors si vous avez aimé Johnny et que vous êtes chef d'entreprise, vous serez peut être le prochain mécène, celui qui financera les regards des autres flottant sur ces villes aimées par Johnny …

“Car même si les plus grands avaient besoin d'apôtres, c'est que personne n'est rien sans le regard des autres” et c'est peut-être ces milliers de regards emplis d’amour et rieurs qui ont fait vivre Johnny si longtemps sur scène alors voilà pourquoi l'idée de les immortaliser est de mon point de vue une idée, mon vieux, qui est terrible.

Interview de Gianni Villa : 

Quel est ton métier ?

Photographe indépendant dans les domaines culinaires, musiques et portraits depuis 10 ans.

Pourquoi ce projet ?

A mon réveil, le 06 décembre 2018 Jean-Philippe Smet avait quitté cette terre.

Je ne l'ai jamais rencontré, jamais photographié, je ne suis jamais allé à un de ses concerts. Je suis passé à coté du phénomène Hallyday.

Des centaines de milliers de personnes lui ont rendu un dernier hommage à Paris le 09 décembre. De cette foule une même phrase revenait, Jean-Phillipe Smet est mort mais Johnny sera toujours vivant. Comment était-ce possible ?

Le projet est né de ce constat, la présence des vivants, plus forte que la mort.

Vous qui l'avez vu, entendu, approché, vous qui avez joué, travaillé avec lui, vous qui l'avez adoré et parfois détesté. Vous qui avez tous, un peu, beaucoup, passionnément quelque chose de Johnny... C'est vous qui allez continuer à le faire vivre.

Empreinte du passage d’un homme sur cette terre, cette galerie de portraits sera le reflet de la vie, lueur en chacun de vous qui le rendront éternel. C'est mon hommage à Johnny à travers vous.

Rendez-vous face à face, sang pour sang, pour qu’il reste vivant !

People are Johnny !

Si tu pouvais adresser un message à Johnny aujourd'hui, quel serait-il ?

Donne moi l'envie, l'envie d'avoir envie, que je rallume ta vie

Né en 1968

A Nevers, cité du rock 

Diplômes : Permis B, celui dont il se sert le +

Défaut : indépendant 

Qualité : indépendant 

A peur : Des autres 

Adore : Brooklyn, son chien 

Pour contacter Gianni Villa :

https://www.facebook.com/peoplearejohnny/



24 février 2018



image

image

image

image

image

image